Fermer

Pai’r : mode d’emploi

Vous souhaitez mener une action en faveur des jeunes réfugiés ?
Rien de plus simple !

1
J’ai une idée et je créé un projet sur la plateforme
2
La Croix-Rouge me met en lien avec une structure locale de l’association qui valide mon projet
3
La Croix-Rouge m’accompagne dans la conception de mon projet : via un soutien méthodologique et financier
4
Je réalise mon projet avec le soutien de la structure locale, des bénévoles CRF et de tous ceux qui veulent participer à mon projet
5
Je fais mon bilan et valorise mon action en proposant à d’autres d’en faire autant !
Découvrez nos projets PAI’R
Pai'R
Autres
Projet finalisé
2

Description du projet

  • Lieu de l'action : La Marbrerie, 21 rue Alexis Lepere, Montreuil
  • Porté par : UNITE LOCALE DE PARIS IV - 75 Paris
  • Dates : Le 25 sept. 2021
A l'occasion de la journée internationale de la Paix, nous souhaitons mettre en relation les questions de Paix, Santé et Genre, et nous questionner sur leurs enjeux communs. Ce festival est l’occasion de réunir des acteur.ice.s engagé.e.s sur ces questions, d'échanger et de vivre une journée pour célébrer notre mission commune : l’unique option que l’on envisage c’est une société libre de violence : Ahimsa ou rien !

Bilan

Le festival a bien abouti. 

Nous sommes profondément heureuses de la journée : 90 participant.e.s tout au longue de la journée, 11 internevant.e.s incroyables (vous y inclus), 6 associations et 7 artistes qui ont pu diffuser leurs engagements.

 

En plus... nous n'avons reçu que de belles commentaires. Nous sommes demandés aux invité.e.s de remplir une court enquete avant partir. Nous avons recu 21 réponses:

  • Dans quelle mesure vous vous etes senti.e accuilli.e ? 
    • 19 personnes ont répondú très bien accuilli.e
    • 1 personne pas très bien accuilli.e (du au fait qu’on n’a pas demande autorsation pour prendre de photos)
    • 1 personne n’a pas repondú
    • Dans quelle mesure vous vous etes senti.e à l’aise pour vous exprimer ? 
    • 15 personnes ont repondú très à l’aise
    • 6 à l’aise

 

À la question “Qu'est que vous avez appris aujourd'hui ?” nous avons eu plusieurs réponses, parmi elles...

 

"sur l'accès à la santé des personnes LGBTIQA+"

"sur la diversité, la complexité de violences aux femmes et aux personnes LGBTIQA+"

"beaucoup à propos des droits de femmes"

"J'ai pu découvrir différents associations, ainsi que des réflexions sur l'éducation"

"c'est important de s'entourer et partager avec des personnes qui partagent les memes préocupations"



Le planning final était:

9h à 10h : ateliers ouverts “guérir par le corps” : yoga, danse contemporaine, dégustation du café. Ouvert à tou.te.s, à prix libre. (Places limitées, n’oubliez pas de vous inscrire)

10h à 10h30 : petit déjeuner sorore

10h30 à 11h30 : Table ronde #1 “La santé sociale sous tous ses angles” (intervenantes : Andee Gershenberg de l’association Unir, Judith Vieille de Led by Her et Caroline Fournier, réalisatrice de Q série)

11h45 à 12h45 : Table ronde #2 “L'accès pour tou.te.s à la santé sexuelle et reproductive comme levier pour l’inclusion” (intervenantes : Véronique Cerasoli de SOS homophobie, Lexie de Aggressively Trans )

12h45 à 13h45 : Déjeuner à la cantine de La Marbrerie + espace “guérir par le corps : on échange” + performance de Ciudadanias por la Paz en Colombia

13h45 à 14h45 : Table ronde #3 “les enjeux de la santé dans la construction d’une société non-violente” ( Ghada Hatem, présidente de la Maison de Femmes de Saint Denis, Lucile Jomat de SOS homophobie et Céline Huard du AFJ, aide aux victimes de la traite à des fins d'exploitation sexuelle )

14h50 à 15h50 : Table ronde #4 : “la santé des femmes et personnes LGBTQIA+ en situation de conflits armés” (Céline Bardet juriste et fondatrice de l'association We are not Weapons of War , Martin Pahde, doctorant spécialisé sur la situation de personnes LGBTIQA+ en Colombie et Shakiba Dawod artiste et activiste pour les droites de femmes afghanes et interprètes auprès de la CNDA).

16h : Clôture des tables rondes

16h30-18h : atelier autodéfense feministe avec Elo // espace de jeux de sociétés engagés // espace podcast

Témoignage

"Encore bravo pour le festival samedi, c'était une très belle journée, j'ai trouvé les tables rondes hyper intéressantes et le lieu très chouette ! Et c'est vraiment sincère j'étais heureuse d'y participer.
Mon copain qui est passé dans l'après-midi et n'est pas engagé dans le monde associatif a beaucoup apprécié aussi, il m'a dit "j'étais super agréablement surpris, car ce qui était dit ne relevait pas de clichés ou de militantisme excluant".

Encore bravo."

 

"Une organisation parfaite et des intervenant.e.s tou.te.s plus formidables les un.e.s que les autres !!! Encore bravo pour cet énorme boulot !!!!"

"C'est quand la deuxième edition ?"

"Nous nous sommes senties inclues. De fois quand il y a des marchés en parallele aux festivals, nous sommes loin et éloignées de ce qui se passe, comme si on faisait pas partie. La distribution de la salle etait très bien pensé, on a pu entendre les tables rondes parfaitement et parlé avec les gens de ce que les intervenantes disaient" (artiste du marché creatif)

Combien de bénéficiaires mon projet a touché?

6

Les conseils que je pourrais donner

- Bien s'organiser en avance ! Faire un retroplanning en prendre en considèration la communication et le public cible

- Se construire une équipe pour l'organisation ! C'est plus facile et plus fun 😊

- Bien dormir la veille 

- Faire un bilan juste après pour rien oublier. Peut-etre demander aux invité.e.s de remplis une enquete de satisfaction avant de partir. 

- Profiter !

Commentaires / Ce que ça m'a apporté

Nous avons vu que la mise en relation de la question de la santé et la construction de la paix est un sujet qui reveille de la curiosité. 

En plus, nous avons recu des commentaires liées a la manière de travailler la question de genre qui étaient reconnaisant du fait que nous avons pu expliquer des choses liés aux inégalités de genres d'une manière pedagogique et ca a fait sentir à l'aise aux personnes qui ne connaisaient pas trop sur le sujet. 

Pensez-vous poursuivre votre engagement solidaire après ce projet Red Touch'?

Oui

De quelle manière?

a traver les activités d'Ahimsa (www.ahimsafrance.org)