Fermer

Pai’r : mode d’emploi

Vous souhaitez mener une action en faveur des jeunes réfugiés ?
Rien de plus simple !

1
J’ai une idée et je créé un projet sur la plateforme
2
La Croix-Rouge me met en lien avec une structure locale de l’association qui valide mon projet
3
La Croix-Rouge m’accompagne dans la conception de mon projet : via un soutien méthodologique et financier
4
Je réalise mon projet avec le soutien de la structure locale, des bénévoles CRF et de tous ceux qui veulent participer à mon projet
5
Je fais mon bilan et valorise mon action en proposant à d’autres d’en faire autant !
Découvrez nos projets PAI’R
Pai'R
Activités sportives
Projet finalisé

Description du projet

  • Lieu de l'action : Île-de-France
  • Porté par : - 75 Paris
  • Démocratie Polygonaise - 35 avenue de Flandre - 75019 - Paris
  • Dates : Du 01-09-20 au 31-08-21

Au sein d'un club de foot d'une quarantaine de franciliens, il s'agit de créer une équipe de foot à 11 avec de jeunes exilés pour participer au championnat FSGT. Cette fédération sportive solidaire développe le sport pour tous et accueille tous les joueurs, quelques soient leur statut administratif.

Bilan

Malgré la pandémie, le club de la Démocratie Polygonaise, en partenariat avec l’association Timmy-Soutien aux mineurs exilés et la Croix-Rouge française, a réussi son pari, en permettant le maintient et le développement d’une équipe de foot à destination des mineurs non accompagnés.

Grâce à un encadrement bénévole qui s’est progressivement renforcé (de 1 à 6 coachs de février 2020 à mai 2021), des séances de qualité ont rapidement fédéré de plus en plus de jeunes, à tel point qui est apparu nécessaire de créer une seconde équipe pour permettre à tous de jouer. Le soutien financier de la Croix-Rouge française nous a par ailleurs permis d’acheter l’ensemble des équipements sportifs nécessaires.

Un joueur semble même avoir trouvé sa vocation en se lançant dans l’animation sportive et en intégrant une formation CPJEPS (Certificat Professionnel de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et du Sport), grâce notamment à la Croix-Rouge française qui lui a permis de passer sa formation aux premiers secours, prérequis indispensable.

Témoignage

"Une belle aventure humaine !" Thomas Treuillet

Combien de bénéficiaires mon projet a touché?

Une centaine de jeunes a en effet participé aux entrainements tout au long de la saison. Du fait de la précarité de leur situation, seule un quarantaine s’est inscrit dans la durée, ce qui constitue un réel succès au vu des difficultés rencontrées (instabilité des logements et des procédures administratives, isolement, absence de ressources et d’équipements, problèmes de transport, barrière de la langue,…).

Les conseils que je pourrais donner

S'incrire le plus possible dans une démarche collective pour assurer la perennité du projet.

Comme le résume bien la célébre citation : "Seul, on va vite ; à plusieurs, on va loin" !

Commentaires / Ce que ça m'a apporté

Cet horizon sportif est cruciale pour les mineurs concernées. Outre le plaisir footballistique universellement partagé, cette épopée sportive est une indispensable source d’évasion d’un quotidien bien trop semé d’embuches pour leur âge. Exutoire, rencontres, solidarité, fierté (retrouvée), les bénéfices psychosociaux ressentis lors de la première édition sont innombrables et n’attendent qu’à être renouvelés !

Ce projet est également source d’épanouissement pour les franciliens, dont je fais parti, qui ont l’opportunité de mettre à profit leurs compétences, parfois insoupçonnées, au service d’une initiative altruiste, porteuse de sens pour eux comme pour l’ensemble des associations engagées.

Pensez-vous poursuivre votre engagement solidaire après ce projet Red Touch'?

Yes

De quelle manière?

Pour la seconde édition de ce projet sportif, l’objectif est double ; d’une part, permettre aux jeunes exilés de vivre une saison sportive complète (si les conditions sanitaires le permettent) et d’autre part, engager une seconde équipe de foot à 7 dans les différentes compétitions de la FSGT (fédération défendant le sport pour tous). Nous souhaitons également renforcer notre partenariat avec la Croix-Rouge française en créant notamment des passerelles entre les jeunes des 2 associations. A cette fin, nous organiserons au moins 2 journées communes, constituées d’une matinée de formation collective au premiers secours et une après-midi de rencontres sportives (match ou mini-tournoi selon le nombre de participants). D’autres liens sont appelés à naitre, par exemple avec l’unité locale du 20e, où les idées de projets sont déjà nombreuses (ateliers d’expression, danse, dessin…). La principale difficulté à surmonter restant le temps limité des organisateurs, tous bénévoles, et bien souvent déjà engagés dans de multiples initiatives… Enfin, nous continuerons à inciter les jeunes à prendre des responsabilités. La mixité entre les différents publics restant encouragée, afin de faciliter la création de lien social entre parisiens et exilés. Vecteur de solidarité, de mixité et d’inclusion par le sport, la pérennité de ce projet sportif nous tiens plus que jamais à coeur !